• Jonathan ELGRABLY

AIDES À L’EMBAUCHE EN FAVEUR DES JEUNES : COMPRENDRE L’ESSENTIEL !

Mis à jour : il y a 7 jours

Le gouvernement a présenté le 23 juillet 2020 un plan d’envergure destiné à favoriser l’emploi des jeunes.


Nous détaillons, dans cet article, les mesures les plus intéressantes pour les entreprises.




COMPRENDRE L’ESSENTIEL

Les deux mesures les plus importantes pour les aides aux jeunes sont :

  • Aide de 1.000 euros par trimestre : entre le 1er aout et le 32 mars 2021 pour toute embauche d’un jeune de moins de 25 ans pour une durée de plus de 3 mois ;

  • Aide de 5.000 euros (mineurs) et 8.000 euros (majeurs) : entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 pour toute embauche en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ;

  • Aide à l’embauche de 4.000 euros pour tout jeune de moins de 26 ans.


AIDE DE 1.000 EUROS PAR TRIMESTRE POUR L’EMBAUCHE D’UN JEUNE DE MOINS DE 25 ANS

Selon le dossier de presse diffusé le 23 juillet 2020, toute embauche d’un jeune de moins de 25 ans donnera lieu, pour une durée limitée, d’une aide d’état sous forme de versement d’une aide financière.

Ce dispositif fonctionnerait de la sorte : toute embauche d’un jeune à hauteur de 2 SMIC donnera lieu à versement d’une aide de 1.000 euros versés chaque trimestre par l’Agence de services et de paiement (ASP) pendant au plus un an.

Cette somme sera accordée au titre d’une embauche en CDI ou en CDD de plus de 3 mois, réalisée entre le 1er aout 2020 et le 31 janvier 2O21.

Cette aide sera accessible aux entreprises du secteur marchant et non marchand sans condition d’effectif.

Il est également mentionné l’existence d’une prime supplémentaire de 4.000 euros accordée aux TPE et PME accueillant en volontariat territorial entreprise (VTE) « vert ».

PRIME EXCEPTIONNELLE À L’APPRENTISSAGE ET PROFESSIONNALISATION

#1jeune1solution

La troisième loi de finance rectificative adoptée par le parlement le 23 juillet 2020 prévoit une aide exceptionnelle pour le recrutement d’un apprenti préparant un diplôme jusqu’au Master au titre d’un contrat conclu entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

Cette aide s’élève à :

  • 8.000 euros pour tout recrutement d’un apprenti majeur ;

  • 5.000 euros pour un recrutement d’un apprenti de moins de 18 ans.

Cette aide sera versée :

  • Aux entreprises de moins de 250 salariés ;

  • Aux entreprises de plus de 250 salariés à condition de remplir le quota d’alternants à l’effectif de 5%.

La gestion et le suivi de l’aide est confiée à l’Agence de services et de paiement. Elle sera versée mensuellement, avant le paiement du salaire de l’apprenti.


AIDE A L’EMBAUCHE POUR LES JEUNES DE MOINS DE 26 ANS


Toutes les entreprises et toutes les associations, sans limitation de taille, peuvent bénéficier d’une aide de 4.000 euros sur un an pour l’embauche d’un salarié à temps plein.

Les conditions pour bénéficier de cette aide sont les suivantes :

  • Embaucher entre le 1er aout 2020 et le 31 janvier 2021 un jeune de moins de 26 ans ;

  • Embaucher cette personne en CDI, CDI Intérimaire ou en CDD pour une période minimale de 3 mois ;

  • Sa rémunération doit être inférieure ou égale à deux fois le montant du SMIC ;

  • L’employeur ne doit pas avoir effectué de licenciement économique sur le poste en question depuis le 1er janvier 2020.

L’aide est versée à l’employeur à la fin de chaque trimestre, pendant un an au maximum, par l’Agence de services et de paiement pour le compte de l’État.


JONATHAN ELGRABLY






Associé-fondateur du cabinet FINTEK

Expertise comptable & Conseils

www.fintek.fr